Couple et Difficultés de Conception

 

Un couple sur 7 rencontrerait des problèmes pour concevoir un enfant.

L’origine de l’infertilité peut être masculine ou féminine et différentes causes peuvent en être l’origine: pathologie, facteur environnemental ou lié au mode de vie.

 

Les causes de l’infertilité féminine :

Les causes d’infertilité chez la femme peuvent se classer schématiquement en quatre groupe :

  • Un trouble de l’ovulation dans 32 % des cas
  • Une pathologies tubo-péritonnéales dans 11 à 26 % des cas (exemple: l’endométriose).
  • Une anomalie de l’interaction glaire-spermatozoïdes dans  4 à 15 % des cas
  • Une infertilité inexpliquée dans 8 à 30 % des cas

 

Les causes de l’infertilité masculine :

Les causes de l’infertilité chez l’homme se classent schématiquement en 2 grands groupes :

Les troubles de la spermatogenèse :

Ces troubles sont constitutionnels ou acquis :

  • une anomalie chromosomique
  • une varicocèle ou une cryptorchidie même après sa prise en charge chirurgicale
  • une infection comme les oreillons, un antécédent tumoral
  • un traumatisme ou manque d’afflux sanguin au niveau des testicules, des antécédents chirurgicaux
  • un trouble hormonal

 

Les infertilités excrétoires :

Une altération des voies génitales peut empêcher le passage des spermatozoïdes.

  • une obstruction des voies séminales dans 6 % des cas. Elle peut être présente dès la naissance ou acquise suite à une infection ou un traumatisme
  • une infertilité post-infectieuse (généralement urinaire ou sexuellement transmissible)
  • Une infertilité auto-immune dans 8 % des cas
  • Un trouble de l’éjaculation ou une perturbation d’origine sexuelle, environ 5 % des cas

 

Les facteurs environnementaux et liés au mode de vie :

Au-delà de ces spécificités liées au sexe, certains facteurs dus aux modes de vie et aux expositions environnementales sont aujourd’hui reconnus comme perturbant la fertilité, à la fois chez l’homme et la femme. Parmi eux :

  • un surpoids ou un sous-poids
  • les conditions de travail (exposition prolongée à la chaleur, longues durées de transport)
  • le stress
  • le manque de sommeil
  • le tabac, l’alcool, la consommation de drogues (et de café chez la femme)
  • l’exposition aux pesticides dont certains sont des perturbateurs endocriniens avérés
  • l’exposition à d’autres substances toxiques (arsenic, plomb, aluminium, mercure, parabènes, Bisphénol A)
  • le sport intensif
  • l’exposition prolongée aux ondes mobiles

 

La technique de microkinésithérapie permet de repérer les cicatrices mémorielles présente sur l’organisme. Une fois stimulées, celles qui entraînaient un dysfonctionnement de l’organe reproducteur disparaissent et le corps retrouve au fil des semaines un fonctionnement normal.