Microkinésithérapie : Quels sont les effets secondaires?

Face à des perturbations, le corps est capable de s’auto-réparer : suite à une fracture les os se ressoudent, face à un virus l’organisme se défend. C’est la capacité de l’organisme à tendre vers un équilibre et à s’auto régénérer.

La Microkinésithérapie est une technique qui permet d’aider le corps à relancer ce processus.

 

Cette technique manuelle douce ne présente aucune contre-indication et est adaptée quelque soit l’âge du patient, car elle ne nécessite pas de manipulation ou mobilisation. Ainsi nourrissons ou personnes âgées peuvent consulter un microkinésithérapeute.

Au travers de micro-palpations, le thérapeute va rechercher la vitalité des tissus et repérer les zones où des perturbations ont été mémorisées. Il va ensuite rechercher leur étiologie. Le microkinésithérapeute va ensuite stimuler ces mémoires pour permettre au corps de les éliminer.

La Microkinésithérapie est complémentaire aux traitements déjà suivis par le patient.

 

Après une séance, le patient peut ressentir pendant quelques jours un état de fatigue ou des douleurs passagères : c’est le corps qui entame le processus le processus d’auto-réparation. Ces symptômes ne sont pas systématiques.