Pourquoi les résultats sont visibles entre quelques jours et 3 semaines?

La microkinésithérapie aide l’organisme à éliminer les traces d’agressions physiques, psychiques et des chocs émotionnels accumulées au long de la vie.

Lors d’une séance de microkiné, le praticien ne va pas juste cibler une pathologie mais agir sur un ensemble de dysfonctions présent dans l’organisme qui viennent altérer la vitalité d’un ou plusieurs tissus (muscles, organes, tissus nerveux…). De ce fait, la microkiné est une technique globale, agissant sur le corps dans son ensemble.

Pendant la séance, le thérapeute va localiser chaque mémoire d’agression, et pour chacune d’elles stimuler les mécanismes d’auto-réparation. Si le corps est capable d’aller jusqu’au bout du processus, cette mémoire sera évacuée.

Face aux différentes stimulations reçues, chaque organisme va traiter les stimulations à sa manière. En effet, il peut traiter les informations reçues de deux manières différentes :

    •  Soit une par une  : il va ainsi traiter chaque mémoire cicatricielle de façon indépendante et dans ce cas le patient ne sentira qu’une légère fatigue. La personne peut également ressentir des douleurs ou des émotions correspondant à d’anciens symptômes. Ceux-ci vont disparaître au bout de 2-3 jours. Ceci s’explique par le fait que lorsque le corps engage le mécanisme d’auto-réparation, il va recréer le traumatisme lésionnel à minima afin de pouvoir émettre la réponse adaptée permettant l’élimination de la mémoire de l’agression sur le tissu. C’est ainsi que suite à une séance, un vieil eczéma peut resurgir, un bouton de fièvre, des douleurs oubliées … Tous ces symptômes étaient finalement latent, mais non résolus!
    • Soit en traitant plusieurs informations en même temps, dans ce cas le patient peut ressentir une fatigue importante qui peut durer plusieurs jours, voir jusqu’à trois semaines. C’est le temps pour le corps de finaliser la réparation des tissus au niveau des mémoire cicatricielles, pour les traiter et les éliminer.

 

Ce délai de trois semaines est une notion importante, car après la séance, le corps entame le processus d’auto-réparation. En fonction du nombre de cicatrices stimulées, ce processus peut être plus ou moins long: de quelques jours jusqu’à trois semaines.

Il est donc important de passer ce délai minimal de 3 semaines avant d’effectuer la deuxième séance de microkiné afin de permettre au corps d’éliminer l’ensemble des cicatrices stimulées lors de la première séance.